IAC 2016

Share to Pinterest Share to Google+ Share by email

La conférence internationale sur le sida s’est tenue à Durban, en Afrique du sud du 18 au 22 juillet 2016. La dernière fois que la conférence avait eu lieu à Durban était en 2000. NSWP, l’Alliance africaine des travailleurSEs du sexe (ASWA) et Sisonke avaient invité des travailleurSEs du sexe du monde entier à participer, le 17 juillet 2016, à une préréunion réservée exclusivement aux travailleurSEs du sexe. Quatre-vingt-huit personnes venant de 41 organisations dirigées par des travailleurSEs du sexe s’étaient inscrites à la préréunion. NSWP, ASWA et Sisonke avaient également organisé une zone de réseautage pour les travailleurSEs du sexe, dans le Village global, avec un programme d’évènements permettant aux membres de NSWP du monde entier de présenter leur travail.

Parmi les moments marquants, on retiendra :

  • Pendant la cérémonie d’ouverture mais aussi à de nombreux autres moments de la conférence internationale sur le sida, deux travailleurSE du sexe tenaient une horloge indiquant : « cela fait [mm : ss] que vous n’avez pas parlé de travail du sexe ». Cette action avait pour but de rappeler aux gens qu’il est primordial de prendre en compte les travailleurSEs du sexe – une des quatre populations clé les plus touchées par le VIH – pour une lutte efficace contre l’épidémie du VIH.
  • Des travailleurSEs du sexe ont interrompu le discours d’un représentant du ministère de la santé d’Afrique du sud qui défendait la criminalisation du travail du sexe. Des travailleurSEs du sexe ont aussi perturbé la présentation d’un représentant du ministère de la justice et du développement constitutionnel qui avait, lors de son discours, encensé à tort le modèle suédois et avait critiqué la mise en œuvre de la décriminalisation du travail du sexe en Nouvelle-Zélande.
  • Les travailleurSEs du sexe ont manifesté contre Doctors 4 Life, une organisation qui fait campagne pour l’éradication du travail du sexe pour des raisons morales et religieuses.
  • L’ONUSIDA a décerné le prix ruban rouge à KESWA dans la catégorie « réduction des inégalités » pour leur contribution exceptionnelle dans la lutte contre le VIH en tant qu’organisation communautaire.
  • Charlize Theron est venue afficher son soutien pour les droits des travailleurSEs du sexe en visitant la zone de réseautage des travailleurSEs du sexe
  • Les membres de NSWP, SWEAT et Sisonke, ont tenu une manifestation pour la décriminalisation en Afrique du sud et ont fait semblant d’arrêter des participantEs à la conférence qui avaient sur eux/elles des préservatifs. Ces personnes ont été placées en fausse détention dans une prison factice. Il s’agissait d’une action organisée pour dénoncer le fait que la possession de préservatifs est utilisée en Afrique du sud pour arrêter et condamner les travailleurSEs du sexe.
  • Pendant la cérémonie de clôture, des travailleurSEs du sexe du monde entier ont participé à une action « parapluie rouge » pour revendiquer la décriminalisation du travail du sexe.

Autres nouvelles

International AIDS Conference Pre-Meeting and Networking Zone

Asia Pacific voices at Durban 2016 – Interview with Sakina Sayed

Asia Pacific voices at Durban 2016 – Interview with Kiran Deshmukh

ICRSE Participate in XXI International AIDS Conference, Durban

SWEAT 2016 International AIDS Conference

Global Village Highlights