Impliquer les travailleurSEs du sexe dans le développement des services de santé qui leur sont destinés

Share to Pinterest Share to Google+ Share by email
Year: 
2017

Le présent document examine dans quelle mesure les travailleurSEs du sexe participent de façon significative au développement des services de santé qui leur sont destinés. Cette question est traitée à l’échelle internationale, dans cinq régions : L’Afrique, L’Asie-Pacifique, l’Amérique Latine, et l’Amérique du Nord et les Caraïbes. Des études de cas ont été menées sur la base de recherches approfondies entreprises dans dix pays : La Belgique, le Brésil, le Cambodge, l’Équateur, l’Éthiopie, l’île Maurice, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, Trinité-et-Tobago, l’Ukraine et les États-Unis.

La Déclaration de consensus de NSWP sur le travail du sexe, les droits humains et la loi affirme que les travailleurSEs du sexe ont « le droit de bénéficier de l’accès à des services de santé universels non discriminatoires, abordables, respectueux des cultures et de qualité. » La participation des travailleurSEs du sexe à toutes les étapes de la prestation des services permet que les services de santé soient plus complets et favorise une meilleure prise en considération des besoins des travailleurSEs du sexe. Ce document d’information examine le contexte de l’implication significative des travailleurSEs du sexe dans la prestation de santé et de quelle manière cela interagit avec le droit des travailleurSEs du sexe à la santé. Il offre aussi des recommandations clés pour de futures politiques et pratiques.

Un Guide communautaire est aussi disponible ici.

On trouvera dans ce document :

  • Introduction
  • Le contexte
  • Les soins de santé : les prestataires de services et les utilisateurs
  • Participer et s’impliquer de façon significative
  • Le droit à la santé des travailleurSEs du sexe
  • Aspirations et objectifs
  • Les méthodes, l’élaboration et les données démographiques
  • L’analyse
  • Les recommandations
    • Pour les gouvernements, les décideurs politiques et les responsables des services de santé :
    • Pour les organisations de défense des droits des travailleurSEs du sexe :
  • Conclusion

Vous pouvez télécharger ce document PDF de 22 pages ci-dessus. Cette ressource est disponible en anglais, en chinois, en français, en russe et en espagnol.

Ce document a été traduit en français par David Boudon.