La voix et les revendications des travailleurSEs du sexe séropositifVEs

Share to Pinterest Share to Google+ Share by email
Download this resource: 
Year: 
2015

Dans la lutte contre le VIH, les efforts de prevention redoublent à une échelle globale et se concentrent sur les travailleurSEs du sexe en tant que population clé affectée. La voix et les expériences des travailleurSEs du sexe vivant avec le VIH restent trop souvent invisibles : cela signifie que dans les forums de soutien aux droits des personnes vivant avec le VIH, les besoins et les droits propres aux travailleurSEs du sexe qui sont séropositifVEs ne sont pas pris en compte.

Le NSWP (le réseau mondial de plaidoyer pour les droits des travailleurSEs du sexe) s’est engagé à traiter cette question de l’invisibilité des travailleurSEs du sexe séropositifVEs comme une priorité de l’année 2012. Une première consultation fût donc mise en oeuvre pendant le « Sex Worker Freedom Festival » (SWFF), l’évènement organisé à Kolkata, en Inde, en alternative à la Conférence internationale contre le sida de 2012 pour les travailleurSEs du sexe et leurs alliéEs, et s’est continuée pendant l’année grâce à la mise en place et au maintien du Groupe consultatif mondial des travailleurSEs du sexe vivant avec le VIH au travers de rencontres en faceà-face, de conversations sur Skype et d’une communication continue. Pendant le SWFF, un espace fût aménagé par et pour les travailleurSEs du sexe séropositifVEs pour se rencontrer et participer chaque jour à des ateliers sur des sujets divers et variés qui touchent les travailleurSEs du sexe qui vivent avec les VIH.

Au cours de ces sessions, un sentiment de colère et de frustration s’est développé chez les travailleurSEs du sexe séropositifVEs concernant notamment les pratiques abusives de dépistage, le fichage obligatoire des travailleurSEs du sexe qui vivent avec le VIH, le manque d’espaces protégés et sans jugement d’accès aux soins et au soutien, l’accès inégal aux traitements et aux diagnostics, la sterilisation et les interruptions de grossesses forcées/ coercitives, une stigmatisation plus grande des travailleurSEs du sexe séropositifVEs qui continuent à travailler et le nombres de travailleurSEs du sexe et de personnes vivant avec le VIH qui sont mortes dû aux conséquences des accords de libre échange et des droits sur la propriété intellectuelle.

Vous pouvez télécharger cette ressource de 15 pages en format PDF ci-dessus. Cette ressource est en français.

Region: 
Languages: 
Tags: