Les besoins et les droits des travailleurs et travailleuses du sexe trans

Share to Pinterest Share to Google+ Share by email
Source: 
NSWP
Year: 
2015

Ce document se concentre sur les problèmes et les besoins des travailleurSEs du sexe trans tels qu’ils ont été identifiés par les travailleurSEs du sexe trans dans les forums du NSWP au cours notamment d’une enquête en ligne et lors de groupes de discussions. Les travailleurSEs du sexe trans sont parmi les plus marginaliséEs et les plus vulnérables de l’ensemble de la communauté des travailleurSEs du sexe. Ils/elles sont en effet largement stigmatiséEs dans la plupart des pays dû, en général, à des préjugés transphobes. Le travail du sexe est une activité risquée dans presque tous les pays du monde et cela pour différentes raisons. Par exemple, les cadres juridiques en place ne sont pas efficaces, ne protègent pas les travailleurSEs du sexe de la violence et encouragent la putophobie, les responsables politiques n’ont pas la volonté de créer des programmes qui soutiennent les travailleurSEs du sexe et le contexte religieux et culturel promeut des lois et des politiques putophobes.

Tous ces facteurs, parmi d’autres, alimentent la discrimination et la violence à l’égard des travailleurSEs du sexe. C’est parce que les travailleurSEs du sexe trans vivent et travaillent pour ainsi dire à l’intersection de la putophobie et de la transphobie qu’ils/elles sont particulièrement vulnérables à la violence. Il est donc nécessaire d’adopter une perspective qui tienne compte de la classe, de l’ethnie, des origines religieuses, du statut sérologique, du statut de migration, du genre, de l’identité de genre et du travail du sexe pour mieux comprendre les conditions de vie et de travail des travailleurSEs du sexe trans.

 

Vous pouvez télécharger ce document de 16 pages et son résumé ci-dessus. Cette ressource est en français.