Ressources

  • 416 results found

La 42e réunion du conseil d’administration du Fonds mondial a eu lieu les 14 et 15 novembre ; plusieurs points abordés pendant cette réunion concernaient les travailleurSEs du sexe.

Le présent bulletin trimestriel couvre la période de juillet à septembre 2019 et s’intéresse à la reconstitution des ressources du Fonds mondial, à la couverture sanitaire universelle, aux populations clés, aux changements apportés au cadre modulaire et à HIV2020.

This is the 26th issue of NSWP's quarterly newsletter ‘Sex Work Digest’, covering the period July - September 2019. 

Cette note d’information porte sur la couverture sanitaire universelle (CSU) et s’intéresse aux difficultés qu’elle présente pour les travailleurSEs du sexe et les autres populations criminalisées.

NSWP apporte un soutien technique aux réseaux régionaux de travailleurSEs du sexe en fonction des besoins identifiés par chacun des réseaux.

Ce rapport parallèle a été soumis par les organisations dirigées par des travailleurSEs du sexe congolaises UMANDE et ACODHU-TS pendant la 73e session du CEDAW qui s’est tenue en juin et juillet 2019.

Le rapport annuel fait le point sur les activités de NSWP et les résultats obtenus pendant l’année 2018. Ces activités concernent le renforcement des capacités, l’aide technique apportée aux réseaux régionaux et le développement d’outils de plaidoyer pour la promotion des droits humains des travailleurSEs du sexe.

Download this resource: FR Rapport annuel 2018 - NSWP

STOPAIDS has published a new position paper supporting the decriminalisation of sex work, designed to support STOPAIDS members to advocate for decriminalisation within their own advocacy and programmes, and support the global sex worker rights movement.

Le Fonds mondial continue de se préparer pour la Sixième conférence de reconstitution des ressources que le gouvernement français accueillera à Lyon le 10 octobre 2019.

Cette étude de cas se concentre, d’une part, sur le programme mis sur pied par NSWP pour le développement des capacités des organisations régionales et nationales dirigées par des travailleurSEs du sexe à participer au Fonds mondial et, d’autre part, sur l’impact de ce programme. Grâce au programme, des activités peuvent être financées dans 27 pays permettant le renforcement des capacités ; cette étude de cas se concentre sur l’impact de ces interventions en 2018. Ce qui ressort en particulier de cette étude de cas, c’est que les réseaux régionaux et les experts communautaires sont parfaitement capables d’apporter une assistance technique en ce qui concerne le Fonds mondial et que les membres des organisations dirigées par des travailleurSEs du sexe sont également capables de participer aux processus du Fonds mondial.

Cette Note d'Information souligne les problèmes de l'amalgame du terme 'exploitation sexuelle' avec le travail sexuel, et comment cela exacerbe les dommages faits aux travailleuses du sexe.