Resources

Share to Pinterest Share to Google+ Share by email

Le 13 avril 2016, la France adoptait la loi « visant à renforcer la lutte contre le système prostitutionnel et à accompagner les personnes prostituées », devenant ainsi le deuxième pays de l’Union européenne à sanctionner les clients des travailleur.se.s du sexe. Depuis, deux chercheurs, Hélène Le Bail et Calogero Giametta, en collaboration avec 11 associations ont mené une enquête afin de documenter les impacts de cette nouvelle législation sur la santé, les droits et les conditions de vie des travailleur.se.s du sexe en France.

PION, Norway, with support from NSWP, submitted this shadow report to the 68th CEDAW Session, which took place October-November 2017. The report is based on in-depth interviews, conducted over a two-month period, with sex workers and social service providers. It documents how local administrative laws and the criminalisation of clients and third parties increase stigma and discrimination, impede access to justice and health services, and result in arbitrary deportations and evictions.

Download this resource: PDF icon PION Norway CEDAW Shadow Report
Thème: Human Rights
Amnesty International a publié leurs recherches "Briser" le Marché: À Quel Coût Humain? La Criminalisation du Travail du Sexe en Norvège Synthèse pour accompagner leur politque Relative à l'Obligation des États de Respecter, Protéger, et Mettre en Oevres les Droits Humains des Travailleuse et Travailleur du Sexe. Leur recherche démontre que les violations des droits contre les travailleurSEs du sexe en Norvège sont directement liés à la criminalisation des clients et des tiers personnes en Norvège. Amnesty International a également constaté tha les travailleurSEs du sexe eux-mêmes ont été pénalisés et criminalisés sous le «modèle nordique». Le Resaerch est le résultat de trois semaines d'entretiens avec 54 travailleurs du sexe en Norvège, ainsi que la recherche documentaire.
Thème: Human Rights
En 1999, le gouvernement suédois a lancé une expérience dans l'ingénierie sociale pour mettre fin à la pratique des hommes d'acheter des services sexuels commerciaux. Le gouvernement a adopté une nouvelle loi criminalisant l'achat (mais non la vente) du sexe (Swedish Code pénal). Il espère que la crainte d'une arrestation et une augmentation de la stigmatisation publique serait convaincre les hommes de changer leur comportement sexuel. Le gouvernement espère également que la loi forcerait les quelque 1.850 à 3.000 femmes qui ont vendu le sexe en Suède à ce moment-là pour trouver une autre ligne de travail. Enfin, le gouvernement espère que la loi permettrait d'éliminer la traite dans la prostitution forcée et la présence du sexe migrant workers.Not étonnamment, l'expérience a échoué. Dans les treize ans que la loi a été promulguée, le gouvernement suédois a été incapable de prouver que la loi a réduit le nombre d'acheteurs ou de vendeurs sexuels ou de trafic arrêté. Tout ce qu'il a à montrer pour ses efforts sont un (contestée) le soutien public à la loi et plus de danger pour les travailleurs du sexe de la rue. Malgré cet échec, le gouvernement a choisi d'ignorer les éléments de preuve et de proclamer la loi pour être un succès; il continue de préconiser que d'autres pays devraient adopter une loi similaire.
Ceci est la version française du procès verbal du Groupe consultatif ONUSIDA sur le VIH et le travail du sexe.

This is a leaflet on safety at work made for sex workers by sex workers and organisations from five EU countries. The leaflet is available in Bulgarian, English, French, Polish, Portuguese and Spanish. The leaflet targets sex workers working in hotels, apartments, brothels, clubs, bars, massage parlours, saunas, sex shops, and other indoor venues. The leaflet is the result of our local experiences. It presents advice and tips related to safety at work, and information on sex work legislation in Bulgaria, France, Germany, Italy and Portugal.

Download this resource: PDF icon saferwork_portuguese.pdf

This is a leaflet on safety at work made for sex workers by sex workers and organisations from five EU countries. The leaflet is available in Bulgarian, English, French, Polish, Portuguese and Spanish. The leaflet targets sex workers working in hotels, apartments, brothels, clubs, bars, massage parlours, saunas, sex shops, and other indoor venues. The leaflet is the result of our local experiences. It presents advice and tips related to safety at work, and information on sex work legislation in Bulgaria, France, Germany, Italy and Portugal.

Download this resource: PDF icon saferwork_polish.pdf

This is a leaflet on safety at work made for sex workers by sex workers and organisations from five EU countries. The leaflet is available in Bulgarian, English, French, Polish, Portuguese and Spanish. The leaflet targets sex workers working in hotels, apartments, brothels, clubs, bars, massage parlours, saunas, sex shops, and other indoor venues. The leaflet is the result of our local experiences. It presents advice and tips related to safety at work, and information on sex work legislation in Bulgaria, France, Germany, Italy and Portugal.

Download this resource: PDF icon saferwork_bulgarian.pdf

Mentre si continuano a diffondere immagini vittimizzanti delle migranti che lavorano in Europa nell’industria del sesso, tante donne partono per propria scelta e trovano nella prostituzione e nelle altre offerte dell’industria del sesso opportunità di emancipazione o altre mete difficilmente raggiungibili in patria. *Ricerche in un luogo marginato: la geografia dell’esclusione *Le letture sui viaggi *Sradicate o mal situate? Questione di volontà e di ‘opzione’ *Il piacere dei margini *Construzioni sociali del ‘luogo’ delle prostitute *Gli ambienti come luoghi di lavoro *...

Download this resource: PDF icon AGUSTIN-MIGRAZIONI.pdf