Resources

Share to Pinterest Share to Google+ Share by email

Cette ressource est un Guide communautaire du Document de Politique Générale: Les travailleurSEs du sexe et les restrictions de voyage​. Il donne un aperçu du document d'information complet et offre des recommandations destinées aux décideurs politiques et aux prestataires de services de santé.

Les travailleurSEs du sexe rencontrent de nombreuses difficultés lorsqu’elles/ils souhaitent migrer et voyager. Elles/ils sont longuement interrogéEs de façon arbitraire, il leur est très difficile d’obtenir un visa en raison des préjugés dont elles/ils sont victimes, ils/elles sont très surveilléEs et font l’objet de contrôles discriminatoires de la part des services de l’immigration après être entréEs dans un pays. La liberté de circuler des travailleurSEs du sexe est aussi parfois entravée par des mesures qui prétendent lutter contre la traite humaine.

Ces dernières décennies, la traite des personnes a fait l’objet d’une attention grandissante sur la scène internationale, un phénomène qui résulte principalement de la mise en œuvre des traités internationaux de lutte contre la traite, de la pression exercée par les féministes fondamentales et les groupes abolitionnistes et d’une réaction à l’augmentation des migrations de travail dans le monde.

Cette ressource est un Guide communautaire du document d'information : Les travailleurSEs du sexe migrantEs. Il donne un aperçu du document d'information complet et offre des recommandations destinées aux décideurs politiques et aux prestataires de services de santé.

Ce document d'information examine les différents facteurs qui font obstacle à la réalisation des droits humains des travailleurSEs du sexe migrantEs à cause du type de travail qu'ils/elles effectuent. Il met en relief leur manque d'accès aux services ainsi que la précarité et l'exclusion de plus en plus grandes auxquelles ils/elles sont confrontéEs résultant de restrictions légales sur les déplacements entre les pays et sur le travail dans l'industrie du sexe.

Dans cet article, membre fondateur de Butterfly Asian and Migrant Sex Workers Network, Elene Lam, fait valoir que les travailleurSEs migrantEs du sexe sont exclus du mouvement des droits des travailleurSEs du sexe nord-américains. Les féministes abolitionnistes parlent contre les droits des travailleurSEs du sexe en utilisant les voix manquantes des travailleurs migrants de sexe.