Resources

Share to Pinterest Share to Google+ Share by email

The Global Network of Sex Work Projects (NSWP) would like to take this opportunity to express its support for Dr. Tlaleng Mofokeng, who in July 2020 was appointed as the United Nations Special Rapporteur on the right of everyone to the enjoyment of the highest attainable standard of physical and mental health.

Cette ressource est un Guide communautaire du Document d’Information: L’homophobie et la transphobie dont souffrent les travailleurSEs du sexe LGBT. Il donne un aperçu du document d'information complet et offre des recommandations destinées aux décideurs politiques et aux prestataires de services de santé.

Les personnes lesbiennes, gays, bisexuelLEs et transgenres (LGBT) sont victimes d’homophobie et de transphobie à tous les niveaux y compris au niveau juridique, politique et social. Les travailleurSEs1 du sexe qui sont LGBT sont discriminéEs non seulement parce qu’elles sont travailleurSEs du sexe (elles sont victimes de violations spécifiques de leurs droits humains) mais aussi en raison de leur orientation sexuelle et de leur identité de genre.

La stigmatisation véhiculée par la société et les cadres juridiques punitifs entravent les droits des populations clés à élever une famille sans avoir à subir ni ingérence ni discrimination. Les expériences des groupes de populations clés (hommes gays et bisexuels, autres hommes qui ont des rapports sexuels avec des hommes, usagerÈREs de drogues, travailleurSEs du sexe et personnes transgenres) sont diverses et variées et dépendent du degré de criminalisation, de stigmatisation et de discrimination mais aussi de facteurs propres à l’individu tels que son statut socioéconomique, son genre, sa race et son état de santé. En tant que parents, les membres des populations clés rencontrent néanmoins les mêmes types de problèmes.

Ce guide communautaire est en lien avec le document d’information intitulé Stigmatisation et discrimination à l’égard des travailleurSEs du sexe séropositifVEs. Il donne un aperçu des différentes formes de stigmatisation et de discrimination que vivent les travailleurSEs du sexe séropositives dans le monde. Ce guide communautaire offre des recommandations à prendre en compte pour le développement et la mise en œuvre de politiques et de pratiques respectueuses des droits des personnes. Plusieurs études de cas sont présentées qui se concentrent sur les expériences des travailleurSEs du sexe vivant avec le VIH et rappellent les efforts qu’il reste à faire pour répondre à leurs besoins et promouvoir leurs droits.

Ce guide communautaire est le résumé du document d’information Les travailleurSEs du sexe usager-ères de drogues : adopter une approche commune. Ce guide communautaire met en avant les besoins spécifiques et les droits des travailleurSEs du sexe usagers de drogues. Il donne un aperçu de la situation actuelle dans laquelle se trouvent les travailleurSEs du sexe usagers-ères de drogues qui sont doublement pénaliséEs par les lois en vigueur et sont victimes du harcèlement de la police, sont stigmatiséEs et marginaliséEs sous de multiples formes, sont excluEs de la société, subissent les interventions intrusives et le harcèlement des prestataires de services de santé et d’autres services, sont infantiliséEs et pathologiséEs et à qui on ne reconnait pas l’autodétermination et la capacité à prendre des décisions ou à faire des choix réfléchis et responsables.

Ce document donne un aperçu des différentes formes de stigmatisation et de discrimination que vivent les travailleurSEs du sexe séropositives dans le monde. Les travailleurSEs du sexe qui vivent avec le VIH sont plus vulnérables à la violence, à la criminalisation et aux autres infections. Ce document d’information offre des recommandations à prendre en compte pour le développement et la mise en œuvre de politiques et de pratiques respectueuses des droits des personnes. Plusieurs études de cas sont présentées qui se concentrent sur les expériences des travailleurSEs du sexe vivant avec le VIH et rappellent les efforts qu’il reste à faire pour répondre à leurs besoins et promouvoir leurs droits. Un guide communautaire est également disponible

Research for Sex Work 15: Résistance et Résilience est une publication pour les TravailleurSEs du sexe, les militantEs, les travailleurSEs de la santé, les chercheurSEs, le personnel des ONGs et les décideurSEs. Il est publié chaque année et est régie par un comité éditorial composé de travailleurSEs du sexe, de personnel des organisations de soutien et des cheurcheurSEs. Il est disponible en anglais et en français.

Ce document d'information conjointe NSWP et INPUD met en évidence les besoins et les droits des travailleurs du sexe spécifiques qui utilisent des drogues, comme une communauté qui couvre deux populations clés. Ce document donne un aperçu de quelques-uns des moyens les plus endémiques et de fond dans laquelle les travailleurs du sexe qui utilisent des drogues heurtent à une double incrimination et le harcèlement de la police associée, la stigmatisation intersectionnelle, la marginalisation aggravée et l'exclusion sociale, l'ingérence accrue et le harcèlement des soins de santé et d'autres fournisseurs de services, infantilisation , pathologisation, et un affaiblissement associé de l'agence, le choix et l'autodétermination. Un Guide Communautaire est également disponible.
 

Suite à une consultation mondiale avec les membres, la déclaration NSWP Consensus réaffirme plate-forme de plaidoyer mondial de l 'NSWP pour le travail du sexe, les droits humains et la loi. La Déclaration de consensus est délivré au nom des membres du NSWP et les travailleurs du sexe qu'ils représentent, y compris les travailleurs du sexe de tous les genres, de la classe, la race, l'origine ethnique, l'état de santé, l'âge, la nationalité, la citoyenneté, la langue, les niveaux d'éducation, des incapacités et de nombreux autres facteurs.

Ce document se concentre sur les problèmes et les besoins des travailleurSEs du sexe trans tels qu’ils ont été identifiés par les travailleurSEs du sexe trans dans les forums du NSWP au cours notamment d’une enquête en ligne et lors de groupes de discussions. Les travailleurSEs du sexe trans sont parmi les plus marginaliséEs et les plus vulnérables de l’ensemble de la communauté des travailleurSEs du sexe. Ils/elles sont en effet largement stigmatiséEs dans la plupart des pays dû, en général, à des préjugés transphobes.

Suite à une consultation mondiale avec les membres, la déclaration NSWP Consensus réaffirme l'NSWP plate-forme de plaidoyer au niveau mondial pour le travail du sexe, les droits de l'homme et de la loi. La Déclaration de consensus est délivré au nom des membres du NSWP et les travailleurs du sexe, ils représentent les travailleurs du sexe de tous les genres, la classe, la race, l'origine ethnique, l'état de santé, l'âge, la nationalité, la citoyenneté, la langue, les niveaux d'éducation, des incapacités et de nombreux autres facteurs.
Download this resource: PDF icon ConStat PDF FrenchFull.pdf