Resources

Share to Pinterest Share to Google+ Share by email

La couverture sanitaire universelle consiste à veiller à ce que l’ensemble de la population ait accès aux soins dont elle a besoin sans que cela entraine de difficultés financières pour les usagers. Dans de nombreux pays du monde, l’accès aux services de santé et la prestation de services restent très limités, en particulier lorsqu’il s’agit de populations marginalisées et criminalisées telles que les travailleurSEs du sexe ou d’autres populations clés.

Thème: Health

La criminalisation représente un obstacle important à l’accès des travailleurSEs du sexe à leurs droits économiques. Les travailleurSE du sexe sont confrontéEs à des facteurs de risques qui sont connectés et se renforcent mutuellement, notamment la marginalisation sociale, la violence et les problèmes de santé. Ces risquent empêchent les travailleurSEs du sexe d’améliorer leurs conditions de vie et de travail et d’atteindre la sécurité économique.

Cette ressource est un Guide communautaire du Document d’information: Les travailleurSEs du sexe et le manque d’accès à la justice​. Il donne un aperçu du document d'information complet et offre des recommandations destinées aux décideurs politiques et aux prestataires de services de santé.

Download this resource: PDF icon fr_cg_sws_lack_of_access_to_justice.pdf

Les travailleurSEs du sexe du monde entier rencontrent de nombreux obstacles pour accéder à la justice, que ce soit en tant que victimes de délits ou lorsqu’elles/ils en sont accuséEs. Le travail du sexe étant largement criminalisé, la plupart des travailleurSEs du sexe n’ont pas accès aux aides sociales et aux droits que le droit du travail accorde aux autres travailleurSEs ; elles/ils savent pertinemment qu’ils/elles peuvent aisément être criminaliséEs, détenuEs, déportéEs et sanctionnéEs.

Download this resource: PDF icon fr_bp_sws_lack_of_access_to_justice.pdf

Cette ressource est un Guide communautaire du Document d’information : Des espaces réduits et les stratégies pour faire taire les travailleurSEs du sexe​. Il donne un aperçu du document d'information complet et offre des recommandations destinées aux décideurs politiques et aux prestataires de services de santé.

Les organisations dirigées par des travailleurSEs du sexe disposent de financements de plus en plus restreints et les espaces accordés aux travailleurSEs du sexe pour qu’elles/ils puissent s’exprimer sont également de plus en plus limités ; les travailleurSEs du sexe ont ainsi de moins en moins l’opportunité d’influencer les programmes, les politiques et les décisions qui les concernent.