Europe

Vingt années néfastes pour les travailleurSEs du sexe – Le #ModèleSuédois vu par Fuckförbundet

Lors de la première conférence internationale sur les droits des travailleur·se·s du sexe ayant lieu en Suède fin septembre 2019, Fuckförbundet a publié un rapport d’impact très documenté sur la loi suédoise pénalisant l’achat de services sexuels en vigueur depuis 1999.

COVID-19 Enquête d’Impact – Europe

En avril 2020, le NSWP a lancé une enquête mondiale pour comprendre l’impact du COVID-19 sur les travailleuses du sexe. L’enquête a reçu 156 réponses au total de 55 pays différents, dont 43 réponses provenaient de 17 pays – Arménie, Autriche, Bulgarie, France, Allemagne, Hongrie, Irlande, Pays-Bas, Norvège, Roumanie, Russie, Espagne, Suède, Suisse, Macédoine du Nord, Ukraine et Royaume-Uni – dans la région Europe.

Vous pouvez télécharger cette ressource de 10 pages ci-dessus. Cette ressource est disponible en anglais, en chinois, en français, en russe et en espagnol.

Impact du COVID-19 – Macédoine du Nord

Nous partageons 5 articles se concentrant sur l’impact de l’actuelle crise sanitaire sur 5 régions du NSWP, basés sur les réponses à notre enquête d’impact COVID-19. Ces instantanés fournissent un aperçu de ce que font les gouvernements – et ce qu’ils ne font pas – pour soutenir les travailleurSES du sexe et les organisations de travailleurSEs du sexe et comment la communauté des travailleurSEs du sexe répond à cette crise.

Impact du COVID-19 – Macédoine du Nord

Nous partageons 5 articles se concentrant sur l’impact de l’actuelle crise sanitaire sur 5 régions du NSWP, basés sur les réponses à notre enquête d’impact COVID-19. Ces instantanés fournissent un aperçu de ce que font les gouvernements – et ce qu’ils ne font pas – pour soutenir les travailleurSES du sexe et les organisations de travailleurSEs du sexe et comment la communauté des travailleurSEs du sexe répond à cette crise.

Que pensent les travailleur.se.s du sexe de la loi prostitution?

Le 13 avril 2016, la France adoptait la loi « visant à renforcer la lutte contre le système prostitutionnel et à accompagner les personnes prostituées », devenant ainsi le deuxième pays de l’Union européenne à sanctionner les clients des travailleur.se.s du sexe. Depuis, deux chercheurs, Hélène Le Bail et Calogero Giametta, en collaboration avec 11 associations ont mené une enquête afin de documenter les impacts de cette nouvelle législation sur la santé, les droits et les conditions de vie des travailleur.se.s du sexe en France.

'Briser' le Marché: À Quel Coût Humain Synthèse

Amnesty International a publié leurs recherches "Briser" le Marché: À Quel Coût Humain? La Criminalisation du Travail du Sexe en Norvège Synthèse pour accompagner leur politque Relative à l'Obligation des États de Respecter, Protéger, et Mettre en Oevres les Droits Humains des Travailleuse et Travailleur du Sexe. Leur recherche démontre que les violations des droits contre les travailleurSEs du sexe en Norvège sont directement liés à la criminalisation des clients et des tiers personnes en Norvège. Amnesty International a également constaté tha les travailleurSEs du sexe eux-mêmes ont été pénalisés et criminalisés sous le «modèle nordique». Le Resaerch est le résultat de trois semaines d'entretiens avec 54 travailleurs du sexe en Norvège, ainsi que la recherche documentaire.
Download this resource

Une Loi Qui Criminalise Les Clients En Suède: Un Fiasco En Ingénierie Sociale

En 1999, le gouvernement suédois a lancé une expérience dans l'ingénierie sociale pour mettre fin à la pratique des hommes d'acheter des services sexuels commerciaux. Le gouvernement a adopté une nouvelle loi criminalisant l'achat (mais non la vente) du sexe (Swedish Code pénal). Il espère que la crainte d'une arrestation et une augmentation de la stigmatisation publique serait convaincre les hommes de changer leur comportement sexuel. Le gouvernement espère également que la loi forcerait les quelque 1.850 à 3.000 femmes qui ont vendu le sexe en Suède à ce moment-là pour trouver une autre ligne de travail. Enfin, le gouvernement espère que la loi permettrait d'éliminer la traite dans la prostitution forcée et la présence du sexe migrant workers.Not étonnamment, l'expérience a échoué. Dans les treize ans que la loi a été promulguée, le gouvernement suédois a été incapable de prouver que la loi a réduit le nombre d'acheteurs ou de vendeurs sexuels ou de trafic arrêté. Tout ce qu'il a à montrer pour ses efforts sont un (contestée) le soutien public à la loi et plus de danger pour les travailleurs du sexe de la rue. Malgré cet échec, le gouvernement a choisi d'ignorer les éléments de preuve et de proclamer la loi pour être un succès; il continue de préconiser que d'autres pays devraient adopter une loi similaire.
Download this resource